arrivée à foulpointe

16/10/2010 - Pays : Madagascar - Imprimer ce message

Lever 8h. On prend le petit déjeuner à l'hôtel, et on va changer nos euros en ariary. Un euro vaut environ 2700 Ar. 

Ensuite on va faire un petit tour au marché, il y a un peu de tout, fruits et légumes, meubles, vanneries, peintures, souvenirs en bois.... 

Déjeuner dans un restaurant situé sur la plage, l'endroit est vraiment magnifique. Je découvre le Zébu, sorte de boeuf avec une bosse sur le dos, c'est une viande rouge très tendre, un régal! Le filet de Zébu avec ses légumes sautés coute 10 000 Ar, soit environ 4 euros, la vie n'est vraiment pas chère à Madagascar. 

  Après le déjeuner on part à l'aéroport chercher Christine et rejoindre les interprètes, puis départ pour Foulpointe là où nous allons vivre pendant 10 jours. On part en 4X4, la route est longue, environ 1h45 sur une route pleine de trous, malgré le fait qu'on roule doucement ça secoue! Ouf on est arrivés, il y a deux bungalows, le premier plus petit a 2 chambres, une sera pour Aurélie et moi, l'autre pour Stan, l'étudiant en médecine. Le reste du groupe sera dans l'autre bungalow, les petits déjeuner et repas se feront là bas.  

Le soir, nous allons manger au cocotier, ce sera le restaurant où nous allons prendre la plupart de nos repas pendant la mission, il se situe sur la plage de foulpointe, l'endroit est vraiment beau.

  On se couche vers 22h, c'est encore une journée pleine de questionnements, car il existe un réel décalage de culture même au sein du groupe avec Stan qui fait parti d'un milieu social plus élevé que les interprètes,  c'est vraiment un groupe très hétérogène! Beaucoup de choses nous choquent, il faut sans cesse se remettre en question et se re-situer dans le contexte. C'est le but des voyages, ils nous apprennent la tolérance de ces différences, car il ne faut pas rentrer dans le jugement mais sans cesse se re-centrer en se disant que l'on est pas chez nous et que les choses sont différentes ici, il faut mettre de côté nos principes et nos références, c'est assez difficile mais ça se travaille....heureusement qu'Aurélie est avec moi sur cette mission, ça nous permet d'échanger nos ressentis.

Note: 0/5 - 0 vote(s).
Imprimer ce message
Syndication :

Copyright © Laëtitia titish Tous droits réservés. Theme by Laptop Geek adapté pour Kikooboo.