départ pour le sud

Le 27-10-2010 • Pays : Madagascar

Lever 8h. Petit déjeuner à l'hôtel, en face de la mer qui grâce au soleil nous un superbe dégradé de bleus. Ce matin, on profite de la mer, le sable est fin, il n'y a pas de coraux, les vagues se assez grosses bref la baignade est excellente! L'eau est un peu fraiche, environ 24°C je pense mais une fois dedans ce n'est que du bonheur. 

Départ vers midi. On reprend la route défoncée, c'est long. On arrive vers 14h à notre nouvel hôtel. Rien à voir au niveau standing mais bon ce n'est que pour 2 nuits.

L'après midi on va au village acheter quelques souvenirs. Le soir repas à l'hôtel, un maki nous tient compagnie pendant le repas, je lui donne quelques cacahuètes du coup il se met dans mon dos et en réclame d'autres, trop mignon. Repas brochettes de zébu avariées et c'est reparti je suis remalade. Ras le bol! 

Syndication :
les piscines naturelles

Le 26-10-2010 • Pays : Madagascar

Lever 7h30. Je n'ai pas eu de fièvre de la nuit alors je dis à Aurélie que je me sens capable d'aller aux piscines naturelles en vélo. On part après le petit déjeuner vers 9h pour une douzaine de km. Franchement ça a été vraiment difficile, je n'ai pas beaucoup de forces et en plus tout le trajet se fait en plein soleil et autant dire qua ça cogne! Je monte les cotes à pieds à côté du vélo. Après environ 2h on arrive aux piscines, malheureusement c'est marrée basse donc moins joli. On en profite pour se baigner puis retour. On s'arrête dans un petit resto à mi chemin c'est très roots car pas de frigo! On mange une salade de crudités et on rentre à l'hôtel où on se baigne dans cette mer aux couleurs turquoises. Ca fait du bien de se baigner, la journée a été dure pour moi, c'était certainement pas raisonnable, mais contente de l'avoir fait!
Syndication :
nord de l'ile de sainte marie.

Le 25-10-2010 • Pays : Madagascar

Aujourd'hui est une journée de vacances gâchée car je suis malade... la fameuse tourista mais avec une grosse fièvre. Après avoir pris du paracétamol, je me sens mieux et on part quand même pour le nord. La route est super désagréable car vraiment défoncée, ça secoue et ça donne la nausée. Arrivées à l'hôtel, on découvre notre bungalow, qui est une pure merveille en face d'une plage paradisiaque. Le midi on mange à l'hôtel mais je ne me sens pas bien, et retourne me coucher. La fièvre monte, je grelotte malgré la chaleur, Aurélie s'inquiète et décide de partir seule en brousse en vélo me chercher des antibiotiques. Elle se fait des frayeurs en croisant un énorme serpent et des gars un peu lourds, il y a une quinzaine de km à faire, elle revient 1h30 plus tard avec les médicaments et le test du paludisme à me faire. Heureusement il est négatif. Voilà cette journée se résume à ça, médocs dodo médocs dodo!
Syndication :
départ pour sainte marie

Le 24-10-2010 • Pays : Madagascar

On se lève tôt pour acheter quelques souvenirs qu'on avait repéré à l'arrivée. On part de l'hôtel à 9h pour prendre l'avion qui en théorie décolle à 10h30, sauf qu'on se rend compte sur la route que j'avais mal lu l'horaire et qu'en fait il décolle à 10h. On arrive à 9h20 à l'aéroport et pas de panique Monique l'avion n'est pas encore arrivé! Le temps de dire au revoir à Michel et Mélanie et on part en salle d'embarquement. 10h30 arrivée à ste marie, un gars de l'hôtel nous attends avec un panneau puis on marche jusqu'à la pirogue. Au bout de 10min on arrive à l'ile aux nattes, les paysages sont vraiment paradisiaques. Notre hôtel est fait de petits bungalows construits dans le même style que les maisons locales. On pose les bagages et on part faire le tour de l'ile. Au bout de 45 min, on s'arrête manger dans un petit restaurant qui en fait est la maison des femmes qui tiennent ce restaurant. Ensuite on coupe vers l'intérieur de l'ile, on monte vers les hauteurs et profitons des superbes points de vues... Ensuite retour à l'hôtel et diner.
Syndication :
Antaratas et Ambalatez

Le 23-10-2010 • Pays : Madagascar

Le matin, départ pour Antaratas où on travaille dans l'école du village qui  a été construite par une autre association. L'institutrice est logée dans cette école, elle s'occupe seule de 50 enfants de 2 à 5 ans. Notre association a pour projet de construire un dispensaire dans ce village. La matinée est calme, nous voyons tout le monde. 

Le midi, pique nique a l'ecole, et l'après midi, départ pour Ambalatez. On en profite pour distribuer les vêtements que nous avions ramené. Pendant la pause, michel en profite pour faire un peu d'éducation aux enfants, il leur donne un sac poubelle, et leur demande de ramasser tous les déchets qu'il y a autour de l'école, et leur promet des bonbons en retour. Les enfants prennent ça pour un jeu ils courent pour réaliser leur mission. 

Après le dernier patient, on part au village pour acheter les bonbons, les enfants nous rejoignent, et c'est la distribution. 

Le soir on passe vite fait au bungalow, puis départ pour Tamatave, notre avion pour Sainte Marie décolle demain. 

Syndication :
Ambalasima

Le 22-10-2010 • Pays : Madagascar

Aujourd'hui il pleut, c'est la première journée où on a de la pluie. On part pour Ambalasima. Une vingtaine de personnes nous attendent. On a du en voir une quarantaine, dans la matinée, on a terminé vers 12h pour déjeuner au cocotier. 

L'après midi , on part se faire tresser sur la plage. Le soir, on mange dans la forêt, chez une malgache qui est mariée avec un breton qui travaille très très bien le bois. Il fait des bungalows uniquement en bois, c'est vraiment superbe. Au repas, salade composée, brochettes de zébus, porc grillé, poulet grillé, et en dessert far breton aux raisins. Encore un karaoké pour finir la soirée, et on rentre, demain on travaille toute la journée. 

Syndication :
foulpointe

Le 21-10-2010 • Pays : Madagascar

Début de matinée à la maison de coeur a Foulpointe. Une cinquantaine de personnes nous attendent, chacun trouve sa place naturellement maintenant, on arrive à voir tout le monde et même plusieurs nouveaux patients, ça fait plaisir. On arrête vers 12h30, on va manger au cocotier. Ensuite on retourne à la maison du coeur, on range tout et on repart au bungalow. Avec Aurélie on part faire une ballade sur la plage, on marche environ 2h, on croise des familles qui nous disent "bonjour vazaha" (étrangers), des enfants qui nous réclament des cadeaux, des pêcheurs qui sont en train de tirer leur filet de la mer. On admire le paysage du bord de mer sauvage, pas encore pollué par le béton et les constructions massives de bord de mer des pays développés. C'est tout simplement la nature sauvage, une atmosphère vraiment apaisante.

Le soir, c'est soirée langouste, on a commandé 5 kg de langoustes pour 10. Un homme vient au bungalow les griller devant nous, les filles nous font de la salade de crudité et de la salade de fruits en dessert. En boisson c'est punch coco méthode traditionnelle. En fin de repas c'est karaoké! 

Syndication :
visite carrière

Le 20-10-2010 • Pays : Madagascar

Debout 6h30. départ 7h30 pour Ihotsika. En arrivant une vingtaine de personnes nous attendent, certaines ont marché 4 à 5 h pour venir nous voir. Nous sommes dans une maison de santé, il n'y a qu'une seule pièce. Chacun installe son poste, la matinée se déroule dans le calme, on a le temps de voir tout le monde. On range tout vers 11h30, des enfants nous coupent des voanio, ce sont des cocos vertes. On boit le jus, il y en a une grosse quantité, au moins 1/2 litre par coco, on en a une chacun. Ensuite ils nous la coupe, et nous devons manger l'intérieur, il n'y a pas grand chose a manger. 

Ensuite nous allons manger dans le petit commerce d'à coté, chez Mariette. Au menu: vary-ména, c'est du riz de couleur rosée, poulet en sauce, un vrai poulet fermier bien ferme la chair se décolle très difficilement des os. Romazava, c'est du bouillon de bred avec lequel on arrose le riz. Et pour digérer, le ranon'ampango, c'est le bouillon du riz cuit. Voilà un repas typique malgache, c'était très bon. Ensuite avec Aurélie, on décide de rentrer à pied jusqu'à la route, environ 6km, puis michel vient nous chercher et nous emmène visiter une carrière, où des jeunes hommes et des jeunes femmes cassent la pierre toute la journée en petits morceaux, à l'aide d'un simple marteau. C'est un travail très difficile qui ne leur permet pas de gagner beaucoup d'argent. Quelques enfants sont là, près de leur mère qui travaille, ils attendent sagement près d'elle, on peut voir la malnutrition sur leur ventre trop arrondi. 

Syndication :
foulpointe et son fort

Le 19-10-2010 • Pays : Madagascar

On commence la mission vers 8h30. Aujourd'hui encore on ne pourra pas voir tout le monde. Les gens nous attendent depuis l'aube pour certains. On fait passer les diabétiques en premier puis les patients déjà suivis. Je m'occupe de contrôler que le traitement a été bien pris, et Aurélie de le renouveler. Beaucoup de patients n'ont pas ramené les comprimés qu'ils leur reste et leur tension est très déséquilibrée, on les averti que c'est la dernière fois qu'on leur renouvelle leur traitement s'ils ne respectent pas les règles, car nous soupçonnons qu'ils les revendent pour ce faire de l'argent, il n'est pas rare qu'il y ai des trafiques de médicaments. On voit énormément de monde jusqu'à 13h mais seulement 3 à 4 nouveaux patients. 

 

L'après midi, nous allons visiter le fort de foulpointe, il a été construit vers le 18ème siècle, pour protéger la population de l'attaque des indiens. Madagascar est le lieu stratégique d'arrêt pour le commerce entre l'inde et l'europe. Le mur de ce fort ont été construits à base de blanc d'oeuf et de poudre de fossile. La solidité et l'épaisseur des murs est impressionnante. Le guide nous raconte l'histoire de Madagascar avec l'indépendance en 1962, et le déclin à partir de 1975 à cause d'un président qui refuse toute relation avec l'étranger et les militaires... 

Syndication :
premier jour de mission

Le 18-10-2010 • Pays : Madagascar

Lever 5h30. Départ pour Ampasimbé-Onibé à 6h30. On fait 12km de nationale et 12km de route secondaire, et là c'est la galère car c'est un chemin de terre plein de trous. On met environ 1h30 à arriver à destination. On s'installe. Les gens nous attendent, ils sont nombreux. Une femme vient me voir avec son enfant d'un mois, elle me parle de ses problèmes de peau qu'il a au front, mais l'enfant semble inerte, on ne le verra pas car on ne fait pas de pédiatrie, mais c'est vraiment très difficile car il va peut être mourir et on ne peut rien faire. Là on se trouve vraiment dans la brousse, les gens ne parlent pas français, les maisons sont en bois sans aucun confort, leurs vêtements sont sales, ils sont en général maigres, ils vivent dans une grande pauvreté. 

On commence à 8h30, je suis au dépistage diabète, Aurélie hypertension, on a chacune un interprète. Ces patients sont suivis depuis quelques temps déjà, on vérifie qu'ils prennent bien leur traitement, qu'ils sont équilibrés et on renouvelle pour 3 mois. On travaille jusqu'à 17h, on a surtout vu les patients déjà traités, très peu de nouveaux patients. C'est triste car beaucoup viennent de loin et attendent depuis des heures... mais la journée est finie, retour à foulpointe. 

Syndication :
plage de foulpointe

Le 17-10-2010 • Pays : Madagascar

Debout 7h30. Petit déjeuner dans l'autre bungalow avec tout le groupe.

Ensuite, départ pour la plage, une grande plage avec des transats et parasols. On s'assoit dans une cahute, et des pécheurs viennent nous proposer des oursins et des palourdes. C'est le moment de gouter, j'aime beaucoup l'oursin, moins la palourde. 

Puis, départ pour Mahambo, on va manger à la pirogue, c'est un petit coin de paradis, un hotel restaurant au bord d'une magnifique plage. La nourriture est excellente, je choisi les brochettes de zébu, j'ADORE!!!! On passe l'après midi là bas. c'était vraiment une bonne journée! 

 

Syndication :
arrivée à foulpointe

Le 16-10-2010 • Pays : Madagascar

Lever 8h. On prend le petit déjeuner à l'hôtel, et on va changer nos euros en ariary. Un euro vaut environ 2700 Ar. 

Ensuite on va faire un petit tour au marché, il y a un peu de tout, fruits et légumes, meubles, vanneries, peintures, souvenirs en bois.... 

Déjeuner dans un restaurant situé sur la plage, l'endroit est vraiment magnifique. Je découvre le Zébu, sorte de boeuf avec une bosse sur le dos, c'est une viande rouge très tendre, un régal! Le filet de Zébu avec ses légumes sautés coute 10 000 Ar, soit environ 4 euros, la vie n'est vraiment pas chère à Madagascar. 

  Après le déjeuner on part à l'aéroport chercher Christine et rejoindre les interprètes, puis départ pour Foulpointe là où nous allons vivre pendant 10 jours. On part en 4X4, la route est longue, environ 1h45 sur une route pleine de trous, malgré le fait qu'on roule doucement ça secoue! Ouf on est arrivés, il y a deux bungalows, le premier plus petit a 2 chambres, une sera pour Aurélie et moi, l'autre pour Stan, l'étudiant en médecine. Le reste du groupe sera dans l'autre bungalow, les petits déjeuner et repas se feront là bas.  

Le soir, nous allons manger au cocotier, ce sera le restaurant où nous allons prendre la plupart de nos repas pendant la mission, il se situe sur la plage de foulpointe, l'endroit est vraiment beau.

  On se couche vers 22h, c'est encore une journée pleine de questionnements, car il existe un réel décalage de culture même au sein du groupe avec Stan qui fait parti d'un milieu social plus élevé que les interprètes,  c'est vraiment un groupe très hétérogène! Beaucoup de choses nous choquent, il faut sans cesse se remettre en question et se re-situer dans le contexte. C'est le but des voyages, ils nous apprennent la tolérance de ces différences, car il ne faut pas rentrer dans le jugement mais sans cesse se re-centrer en se disant que l'on est pas chez nous et que les choses sont différentes ici, il faut mettre de côté nos principes et nos références, c'est assez difficile mais ça se travaille....heureusement qu'Aurélie est avec moi sur cette mission, ça nous permet d'échanger nos ressentis.

Syndication :
Départ pour Madagascar

Le 15-10-2010 • Pays : Madagascar

Ca y est c'est le grand jour, Aurélie et son mari passent me chercher vers 11h. Décollage vers 14h. Après un atterrissage acrobatique, nous voila à Tamatave, il est 13h30 à Madagascar. Il fait super beau, on rentre dans l'aéroport, c'est le gros bazar, beaucoup d'agents de la douane sont présents pour nous distribuer les visas, ils nous demandent notre passeport, la durée de notre séjour, un tampon et c'est fait! Les visas sont gratuits jusqu'au 31 décembre, c'est une décision du ministère pour relancer le tourisme qui a chuté considérablement suite aux évênements politiques de 2009.

Ensuite on récupère nos valises, ici ils ouvrent toutes les valises, super! Michel nous attends à la sortie. Il nous emmène à l'hotel, on a l'impression d'être dans une suite impériale, rien a voir avec ce qui se passe dehors. La ville me rappelle un peu le Bénin, ces "boui-boui" au bord des routes où l'on vend un peu de tout. Les zems sont remplacés par des pousses pousses. Michel nous fait une visite guidée de la ville, ça devait être une très belle ville à l'époque de la colonisation, mais le manque d'entretien en fait une ville qui tombe en ruine.

Ensuite on va faire la connaissance de deux interprètes, elles ont 22 et 29 ans, elles ont l'air sympa.

Ensuite départ pour le resto, puis on va boire un verre dans un bar où il y a une soirée spéciale, j'ai l'impression d'être au milieu de la jet set de st gilles, on assiste a un concert, puis départ pour le pandora une boite de nuit. Contrairement à ce qu'on pourrait croire ce n'est pas un bon moment, c'est même difficile... Au début ca va, il n'y a pas beaucoup de monde, puis petit à petit les gens arrivent, jusqu'à ce que la boite soit remplie. Et là on voit tout de suite les jeunes filles malgaches aller vers les vazahas (les étrangers) avec qui elles espèrent passer la nuit en échange d'argent. C'est difficile pour nous d'assister à cette scène. On se retrouve vraiment confrontées à la misere, ces filles qui sont parfois très jeunes sont obligées de faire ça pour gagner de l'argent pour pouvoir nourrir leur famille. Ici il y a très peu de travail alors il faut se débrouiller pour trouver de l'argent.

Syndication :
Tour l'ile en ULM

Le 23-09-2010 • Pays : Réunion

6h15 départ pour St paul où se trouve la base d'ULM, au programme le tour de l'île, un cadeau offert par mes amis.

7h décollage, et en route direction Mafate par la rivière des galets. En entrant à Mafate, le vent est un peu fort, et ça secoue un peu. Les paysages sont magnifiques, le cirque de Mafate est complètement découvert. Ensuite direction Salazie, malheureusement il y a pas mal de nuages, mais j'ai quand meme la chance de voir le trou de fer, que je n'avais pas eu l'occasion de voir jusqu'à présent. Ensuite direction le volcan, qui est complètement dégagé, on survole la plaine des sables, le pas de Belcombe, l'impressionnant cratère Dolomieu. Ensuite direction le piton des neiges, on le survole par 2 fois. On a aussi une magnifique vue sur le cirque de Cilaos, puis retour vers Mafate par les 3 salazes. On longe le Maïdo, et on ressort du cirque direction le lagon. Avant d'arriver au dessus du lagon, le pilote me propose de choisir entre 2 méthodes pour entamer la descente, soit le méthode douce, soit la méthode acrobatique, bien sur je choisi la deuxième option, et c'est parti pour les sensations fortes! On commence par un décroché, on monte en flèche, il arrête le moteur donc on se retrouve quelques secondes en apesenteur et on redescend en flèche vers le lagon. Puis on enchaîne sur un virage à droite, un virage à gauche, un virage à droite, un tour sur nous même, autant dire que ça remue les boyaux et qu'on ne sait plus dans quel sens on est, mais ce sont des sensations exceptionnelles!!!

  Ensuite, on continu de survoler le lagon direction la base ULM, et la j'ai la chance d'apercevoir 2 baleines et un baleineau, malheureusement je n'ai pas pu prendre de photo car ça ne donnait rien.

  8h retour à la base ULM, avec le ventre complètement retourné mais de magnifiques images dans la tête. Merci à Choune, Charles, Steph, Nico, Anne Laure et Max pour ce magnifique cadeau!!! 

Syndication :
dernier jour a Mayotte

Le 17-04-2010 • Pays : Mayotte

Et oui c'est le dernier jour a Mayotte, journée très calme puisqu'on la passe avec Diane à la plage, une plage où il y a encore un magnifique tombant de corail, il n'y a pas a dire, Mayotte a un magnifique lagon!!!

J'ai passé une excellente semaine à Mayotte, j'ai eu le temps de faire l'essentiel de ce que j'avais prévu, le tourisme n'étant pas très développé et l'ile assez petite il ne sert a rien de prévoir de longues vacances a Mayotte a mon avis, à part pour les amoureux de la plongée! 

Syndication :
Précédente - 1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - Suivante

Copyright © Laëtitia titish Tous droits réservés. Theme by Laptop Geek adapté pour Kikooboo.