Noël aux seychelles

Le 24-12-2011 • Pays : Seychelles

17h. Ca y est c’est l’heure de décoller.  C’est le c½ur gros et les yeux pleins de larmes que je quitte cette île sur laquelle je vis depuis 3ans, et sur laquelle je me sentais chez moi.

Trois belles années, tant de souvenirs, de rencontres inoubliables….Merci à tous pour votre accueil, votre bonne humeur, votre soutien.

Une page se tourne, c’est le début d’une nouvelle vie ; mais avant ça je m’offre une période de transition de 10 jours aux Seychelles avec deux supers amies de la Réunion.

 19h30 après 2h30 de vol on arrive aux Seychelles, à Mahé. Ca y est on a une coco fesse sur notre passeport !!!!! Lira vient nous chercher à l’aéroport, elle habite tout près. Le soir elle nous prépare à manger, du poisson avec du riz et des légumes.

C’est Noël, on sort la bouteille de champagne achetée au Duty free pour l’occasion.

Vers 23h, Ronnie vient nous chercher, il nous dépose à Eden Island dans un bar, c’est la fête on danse à l’intérieur du bar car il pleut fort ! C’est la classe un noël aux Seychelles entre copines !

Syndication :
La roche écrite 1er essai

Le 05-05-2011 • Pays : Réunion

Bon je viens de rentrer du népal et mes montagnes me manquent déjà. Alors c'est parti pour une randonnée avec ma copine cindysh.

Pas de chance, vigilance orage hier, le temps paraît instable pour aujourd'hui. On décide de partir quand même. Départ 6h de chez moi, le ciel est dégagé pour l'instant. Début de la randonnée vers 7h30, c'est une marche super agréable car malgré les 1000 mètres de dénivelés ça monte progressivement alors ce n'est pas difficile. 

Dès le début de la ballade nous observons les tui tui, des oiseaux endémiques de la Réunion, et je ne sais pas où elle a appris ça mais cindysh parle couramment le tui tui (oui oui c'est possible mdr!)

Après 2h de marche on arrive au gîte, le ciel est couvert, la pluie commence à tomber. On décide de ne pas aller jusqu'en haut, le terrain est déjà très glissant et monter sous la pluie pour avoir un point de vue sur les nuages ça nous dit rien.

La descente se fait en 2h, avec quelques glissades contrôlées. Tant pis si on n'a pas pu aller jusqu'au bout, on a passé un super moment toutes les deux et puis notre plan B (shopping!) nous attends.


Syndication :
Fin de mon voyage au népal

Le 30-04-2011 • Pays : Népal

Ca y est, mon voyage se termine. Je n'ai qu'une chose à dire QUE DU BONHEUR!!!! J'ai vaincu ma peur de voyager seule, j'ai fait des supers rencontres, j'ai passé 9 jours en pleine nature à observer les plus beaux paysages...alors tant pis si la chance n'était pas avec moi sur ce voyage car rien de ce que j'attendais n'a été gâché. 

Le retour est long, presque 24h de voyage car j'ai 12h d'attente à Delhi entre mes 2 avions, mais bon comme à l'aller je me couche par terre dans un coin et je dors alors finalement ça passe vite!

De retour à la réunion je sais ce qu'il me reste à faire.... préparer mon prochain voyage!!!!

Syndication :
Boudhanath

Le 29-04-2011 • Pays : Népal

Nuit au rythme des musiques sherpas, leur soirée s'est terminée vers 4h du matin. On part à l'aéroport à 6h, mon vol est à 7h. 

Le temps est un peu nuageux et un couple d'américain nous disent qu'hier aucuns avions n'a décollé après 8h, on croise les doigts.

Après pas mal d'attente, je décolle vers 8h15, avec Gildas et séb on n'a pas les mêmes avions.

Le vol est super angoissant, d'abord la piste est toujours aussi courte, le pilote n'a pas intérêt à se rater pour le décollage, ensuite le temps est mauvais, je ne regarde même pas c'est affreux! Après un vol comme ça je peux faire un saut en élastique ou en parachute je serais toujours plus en sécurité! Bref on arrive quand même vivants à KTM.

Je retrouve la pollution, le bruit, la circulation, la mendicité de KTM, ça fait bizarre après 9 jours au milieu de nulle part, j'ai envie d'y retourner dans mes montagnes!

Je décide de ne pas retourner sur KTM, je vais passer ma dernière nuit à Boudhanath, un quartier bouddhiste au nord de KTM. Je trouve un lodge super calme avec un petit jardin pour 3,5 euros la nuit.

Il n'y a pas à dire, le quartier est bien plus calme que Thamel, c'est reposant ici.

Je passe l'après midi à visiter le quartier, les monastères.... 

 

Syndication :
Retour à lukla

Le 28-04-2011 • Pays : Népal

Départ de Monjo à 8h. Il fait super beau, je suis toujours en admiration devant ces paysages, j'en profite un maximum car c'est le dernier jour.

Après 3h30 de marche on s'arrête déjeuner, Gildas et Séb les 2 français d'hier me rejoignent. Puis après 1h30 de marche active pour éviter la pluie, on arrive à Lukla vers 14h. Je vais dans le même lodge que les gars. Il est temps de dire au revoir à mon guide, ça y est le trek est fini.

Le soir il y a une soirée sherpa juste à coté de l'hôtel, on décide d'aller y faire un tour, malheureusement on a pas pu rentrer, on va donc se coucher. 

Syndication :
Monjo

Le 27-04-2011 • Pays : Népal

Après une bonne nuit, je me sens beaucoup plus en forme. Départ à 7h30 de dolhé. Il a beaucoup neigé hier après midi et cette nuit, les paysages ont changés c'est magnifique toute cette neige. Après Dolhé, la végétation réapparaît, vite je retrouve des sapins enneigés, je me croirait à noël en métropole. Il est beaucoup plus facile de marcher à cette altitude, l'oxygène se fait de plus en plus présent dans l'air. Le chemin n'est pas plat, on monte, on descend beaucoup, je regarde les paysages, et les villages que j'ai vu à l'aller, ça fait bizarre. La température se fait de plus en plus douce, surtout avec le soleil qui est bien présent.

Arrivée à Monjo (2800m) à 16h, ça fait encore une bonne journée de marche mais beaucoup plus facile que les précédentes, l'altitude à vraiment un effet impressionnant sur le corps humain!

Dîner avec 2 français dont un vit à la Réunion. Encore une super soirée et une rencontre sympathique. 

Syndication :
Gokyo RI 5385 m

Le 26-04-2011 • Pays : Népal

Nuit difficile, d'abord à cause du froid et aussi à cause de la tourista.

Départ à 5h pour la montée du Gokyo Ri. Montée pénible à cause du manque d'oxygène et du mal de ventre. A cette étape tout se joue sur le mental, mon corps me dit clairement qu'il n'en peux plus, mais je ne suis pas venue jusqu'ici pour louper le magnifique panorama qu'offre le sommet du Gokyo Ri, la plus belle vue de ce trek. 

2h30 de montée plus que pénible pour....RIEN! Je me trouve à 5385m d'altitude et je ne voit que des NUAGES!!! décidément la chance n'est pas avec moi sur ce voyage. J'attends une bonne demie heure au sommet en espérant que ça se dégage mais rien. Je ne peux pas rester plus longtemps car 6h de descente m'attendent derrière, et il fait super froid la haut. 

Retour au gite, je prends mon petit déjeuner à vers 9h30 j'entame la descente vers Dolhé, le Gokyo Ri et de nouveau dégagé...

Après 3h de descente, j'arrive à Luza où je prends mon déjeuner, puis les 2h de descentes restantes vers dolhé se feront sous la neige!

Arrivée vers 16h, dure journée je suis épuisée.  

Syndication :
Gokyo!

Le 25-04-2011 • Pays : Népal

Cette fois j'ai passé une "bonne" nuit, je me suis encore réveillée plusieurs fois avec la sensation d'étouffer mais c'est normal. Je n'ai pas souffert du froid. 

Départ vers 8h30 pour la dernière étape que l'on surnomme la vallée de mort à cause des nombreux accidents liés à l'altitude dans cette zone. On part donc de 4450m pour arriver à Gokyo à 4750 m. A cette altitude, plus de végétation, enfin plutôt sous forme mousse ou de très mini arbustes. On croise des rapaces, des yaks. On marche sous la neige, le vent est très froid, on se couvre au maximum. On arrive au premier lac, puis au 2ème qui est presque entièrement recouvert de neige. Le paysage est magnifique, on a vraiment pas l'impression d'être à une altitude si élevée.

Enfin nous arrivons au 3ème lac, à Gokyo où se trouve notre lodge. La montée s'est bien faite, lentement mais ça a été. Sarah et Cédric sont partis acheter du fromage de nak, la femelle du yak, super bon! 

En fin d'après midi, le mal de ventre me prend, de plus en plus fort, je me sens pas bien du tout, je vais me coucher sans manger, trop mal. 

Syndication :
Macchermo

Le 24-04-2011 • Pays : Népal

J'ai passé une mauvaise nuit, j'ai fait pas mal de cauchemars et je me suis réveillée plusieurs fois avec la sensation d'étouffer. Lever à 7h, nauséeuse.  Je range mes affaires et monte prendre mon petit déjeuner. Un couple de français sont là, ils ne se sentent pas trop bien non plus. On décide de partir quand même et de faire route ensemble, ça me rassure, ne pouvant pas compter sur mon guide.

On part vers 8h, mon guide s'impatiente, tant pis pour lui! On monte très très doucement, le moindre pas nous essoufle beaucoup. On avance jusqu'à Luza (4360 m). On s'arrête une bonne heure, on boit beaucoup de thé, et on se sent mieux après cette pause. Le groupe de français qui était dans le même lodge que nous hier est là, leur guide nous donne des conseils pour la suite et du Diamox qu'il nous conseille de prendre (c'est un médicament censé nous permettre une meilleure acclimatation).

Ensuite on reprend la route sous la neige. Après une heure trente, on arrive à Macchermo à 4450 m d'altitude. On se sent mieux mais Sarah et Cédric ont toujours mal à la tête, pour l'instant je n'ai pas eu ce symptôme.

On prend notre déjeuner en arrivant et on va au dispensaire du village pour une prévention sur le mal de l'altitude et les conduites à tenir.  Ils nous conseillent eux aussi de prendre la diamox. Ils nous propose de prendre notre saturation (taux d'oxygène dans le sang, norme 100%). Je suis à 83%, c'est normal au vu de l'altitude mais c'est impressionnant, on comprend mieux pourquoi on se sent si essoufflés. Notre coeur bat vite aussi, mon pouls est à 90, d'habitude je suis à environ 60.

Cette info nous rassure un peu, finalement personne ne se sent bien, mais c'est difficile de connaître les réels symptômes et les limites où il faut redescendre. Ce qui fait peur aussi, c'est qu'en cas de gros malaise, il faut pouvoir prouver que l'ont a l'argent pour payer l'hélico pour qu'ils l'appelle, ça coute 2000$, tout le monde n'a pas 2000$ cash sur soit!

Du coup avec Sarah et Cédric on fait la bande d'éclopés et on décide de se suivre jusqu'à Gokyo pour veiller les uns sur les autres.

Le dîner est sympa, on a retrouvé un autre couple de français dans ce lodge, dont la fille est originaire de Saint Avertin, le monde est petit! 

Syndication :
Dolhé

Le 23-04-2011 • Pays : Népal

Mon guide m'a donné RDv à 6h30 pour le petit déjeuner. A 8h il n'est toujours pas là. Un autre guide l'appelle, il arrive 5 min plus tard, il pue la fumée et l'alcool. Enfin au moins il est là, j'avais peur qu'il soit parti. Il essaye de se justifier, je lui dit que je n'ai pas besoin qu'il me raconte sa soirée, que je voyais bien que ses yeux étaient rouges, qu'il puait l'alcool, ça me suffit.

Vers 8h30 nous commençons la randonnée, encore une très belle journée. Nous croisons des yaks sur le chemin, ce sont des buffalos à poils long que l'on ne trouve qu'à partir de 3500 m d'altitude. On monte jusqu'à 3900 m puis on redescend à 3600 m où on s'arrête déjeuner. Je rencontre 2 français et 1 italien. Les 2 français me disent qu'ils n'ont pas réussi à aller au sommet du Gokhyo Ri car ils ne se sont pas sentis bien à cause de l'altitude, et qu'hier une américaine de 29 ans est DCD du mal de l'altitude. Super rassurant, moi qui avait déjà peur de ne pas y arriver, je n'avais pas pensé au fait que je pouvais y rester!

Après le repas, on remonte jusqu'à Dolhé à 4150 m sur le chemin on aperçoit les premières cascades glacées, on croise des danfés, qui est l'oiseau emblématique du népal, ils sont magnifiques car leurs couleurs sont très vives. Avant d'arriver à Dolhé il neige un peu.

Arrivée à 14h30 il fait vraiment froid. Moi qui n'avait pas croisé beaucoup de français jusque là, au dîner nous sommes 14! Dont 3 de la Réunion. Il y a aussi un couple d'allemands d'une soixantaine d'année qui ont fait le Gokhyo Ri ce matin, ils disent que c'était magnifique. Ce soir j'ai surtout discuté avec un sud africain de cap town.  

Après dîner, nouvelle altercation avec mon guide qui veut sauter une étape et aller directement à Gokyo demain car il souhaite rentrer plutôt à Lukla. Il n'est vraiment pas sérieux comme guide, je m'énerve un peu cette fois,c'est hors de question, que je ne sauterais pas d'étape, c'est trop dangereux! 

Syndication :
Kumdjung

Le 22-04-2011 • Pays : Népal

Aujourd'hui on va se promener jusqu'à un village à 3900 m d'altitude. A cette altitude on va vraiment très doucement car on s'essouffle très vite. On s'arrête à un point de vue sur l'everest, qui est caché en partie par les nuages.

Ensuite on traverse un autre village à 3850m d'altitude où il y a un hôpital et un collège. Puis de retour à Namche bazar vers 13h. Derniers achats avant le grand départ car c'est demain que tout commence vraiment, le froid et le manque d'oxygène!

Diner avec trois américains, un fait le tour du monde depuis 7 mois et demi, l'autre depuis 3 mois et une fille qui est en vacances. Difficile de suivre leurs conversations, ils parlent vraiment très vite.

 

Syndication :
En route pour Namche Bazar

Le 21-04-2011 • Pays : Népal

Debout 6h45. Même pas eu froid cette nuit, à 2800 m le froid est largement supportable.  

Départ à 8h, il fait super beau. On grimpe pendant 3h la pente est raide! On s'arrête pour profiter d'un point de vue sur l'everest, il est bien dégagé, mais il est bien loin.

Après les 3h de montée, il reste environ 45 min de marche pour atteindre le village. Namche Bazar se situe à environ 3400 m d'altitude. On va passer 2 nuits dans ce village, le temps au corps de s'habituer à l'altitude. 

Je déjeune au lodge, je rencontre un couple de Singapour, ils sont vraiment sympas, je discute au moins 2h avec eux. Je leur dit que je ne sais même pas où se situe Singapour, ils me disent qu'ils ne savent pas où se situe la Réunion, on rigole.

Dans ce lodge c'est le grand luxe, il y a une douche avec eau chaude, en fait c'est un chauffe eau à gaz.

 A 3400m je commence à ressentir les effets de l'altitude, je suis essoufflée au moindre petit mouvement.

Le soir je mange avec le couple de Singapour et une anglaise, encore une bonne soirée. 

Syndication :
départ pour Lukla

Le 20-04-2011 • Pays : Népal

Départ à 5h de l'agence de voyage. Je rejoints une israélienne qui va prendre le même avion que moi. J'ai pas beaucoup dormi, trop énervée à l'idée de enfin commencer mon trek.

Arrivée à l'aéroport à 5h30, c'est l'orgie, aucun organisation. On décolle à 6h30, dans un mini avion à hélices où il y a une quinzaine de places. Le vol est magnifique, de superbes vues sur l'himalaya. Par contre ça bouge beaucoup. Et la piste d'atterrissage, un vrai cauchemar! Une piste très courte, en pente avec au bout un mur! Le pire vol de ma vie, et dire qu'il faudra le refaire dans 10 jours.

Arrivée à Lukla vers 7h, il fait super froid! Lukla est à environ 2800 m d'altitude. Mon guide m'attends. Je récupère mon bagage et il m'accompagne dans un lodge où je vais prendre mon petit déjeuner. Puis on s'arrête chez lui pour qu'il récupère son sac, qui doit faire 40 cm sur 20cm, j'ai honte avec mon gros sac de 50 litres.

Départ 8h. On marche à flanc de montagne, on croise des randonneurs, des porteurs qui porteurs entre 30kg et 60kg de matériel avec leur tête, c'est inhumain! On croise aussi des animaux tels que des buffalos, des ânes, des chèvres. 

On traverse plusieurs villages, c'est superbe, les maisons sont faites de pierres elles sont trop jolies.

La population n'est pas du tout la même qu'à Kathmandou, on les appelles les sherpas, ils seraient arrivés du tibet il y a environ 500 ans.

Après 3 heures de marche, on s'arrête pour déjeuner, on fait une pause d'une heure et on repart.

Quatre heures de marche l'après midi, on traverse à plusieurs reprises "the milk river" qui est une rivière aux couleurs turquoises et blanches.

Après 7 heures de marche dans la journée on arrive au lodge. Le village s'appelle Monjo, l'altitude y est la même qu'à Lukla, 2800 m. Il fait bon au soleil mais l'air est très froid.

Au niveau du lodge ce n'est pas le grand confort, dur dur de se laver à l'eau glacée! 

Au diner, c'est une super ambiance, il y a un couple de fermiers autraliens, trois étudiants australiens qui viennent d'avoir leur bac, et deux physiciens allemands. On discute, on rigole, tout ça autour du poêle c'est cool! 

Syndication :
Retour à KTM

Le 19-04-2011 • Pays : Népal

Décidément la chance n'est pas avec moi pour ce voyage, malgré un réveil à 5h du matin pour voir l'himalaya, les nuages sont toujours aussi présents.

Du coup, je pars je repars à la station de bus à pieds, 30 min de marche et je me suis même pas perdue (enfin facile y a qu'à suivre les autres touristes lol)

Allez c'est reparti pour 7h de bus. Arrivée à Kathmandou à 14h, je pars direct à l'agence, Laxman (le gars de l'agence) me dit que je peux partir pour lukla demain, trop contente, en plus à l'agence, je recroise mimie et rémy, ça fait vraiment plaisir.

 

 

Syndication :
Pokhara

Le 18-04-2011 • Pays : Népal

Départ pour Pokhara à 9h en bus local. C'est une petite ville au nord ouest de Kathmandou, réputée pour son lac dans lequel les montagnes de l'himalaya se reflètent.

Le trajet dure 6h, c'est un peu long mais c'est sympa d'être bercé par les musiques locales!

Arrivée à 15h. Pas de chance, les montagnes sont dans les nuages du coup la vue n'est pas si exceptionnelles.

J'appelle l'aéroport pour savoir si mon sac est arrivé, et non, il est toujours à Maurice. Du coup, je laisse tomber, je leur demande de le renvoyer à la Réunion, tant pis je vais tout racheter, j'ai envie de profiter de mes vacances.

Pokhara est un village assez sympa, beaucoup plus calme que Kathmandou et très touristique aussi car il est le départ de nombreux treks. Il s'élève à environ 800 m d'altitude les températures sont donc assez douces. 

Syndication :
1 - 2 - 3 ... 5 - 6 - 7 - Suivante

Copyright © Laëtitia titish Tous droits réservés. Theme by Laptop Geek adapté pour Kikooboo.